Flash RSS News

Un site utilisant WordPress

Catégorie : Le Journal du Geek (Page 1 of 88)

The Pearl, l’enceinte connectée du constructeur français Cabasse se présente

Un prix plus “abordable”

Le 19 octobre se tenait le Paris Audio Video Show. Et c’est durant le salon que l’entreprise Cabasse a présenté pour la première fois au public The Pearl, une enceinte connectée très puissante qui n’est pas sans rappeler l’ancien modèle du constructeur, nommé The Sphere. Si certains fans de Portal 2 diront que l’appareil ressemble à Wheatley, force est de constater que The Pearl a un avantage que n’avait pas son prédécesseur : son prix. Oubliez les 185 000 euros demandés pour The Sphere, qui n’était pas ouvert au grand public, puisque cette nouvelle enceinte de 18 kilos sera lancée début novembre contre la modique somme de 2 790 euros. Cela reste un tarif élevé, mais il faut avouer que le modèle a de quoi faire rêver.

Trois années de recherches et de travaux, c’est le temps qu’il a fallu aux équipes de Cabasse pour créer The Pearl. L’appareil présente trois haut-parleurs tri-axiaux distincts (basse, médium et aigus), c’est-à-dire les uns derrière les autres, un système propre au constructeur. Cela permettrait ainsi d’éliminer toute opposition de phase, à savoir la suppression de certaines fréquences qui ont pourtant un intérêt réel pour nos oreilles. Nos confrères de 01net, qui ont pu approcher le modèle, affirment ainsi que The Pearl peut monter jusqu’à 118 dB, un volume qui dépasse par exemple la puissance d’une Formule 1 qui délivre elle 110 dB.

Entièrement connectée

Cette enceinte, qui délivre un son mono (il faut acheter deux appareils pour obtenir de la stéréo) est entièrement connectable avec les appareils sous Android et iOS. The Pearl prend ainsi en charge le Wi-Fi, ce qui peut permettre notamment de jumeler deux modèles ensemble, mais aussi Bluetooth, permettant aux invités de connecter rapidement leur smartphone. Malheureusement, pas de compatibilité avec Google Cast et AirPlay 2, Cabasse préférant que sa clientèle use une solution technique propre à la société.

Autre point intéressant, l’enceinte pourra être calibrée en quelques clics en fonction de l’endroit dans lequel elle se trouve (chambre, salon, salle) comme le fait notamment le Google Home Max. Cabasse a dans ce sens annoncé que son appareil serait compatible avec les assistants vocaux de Google et d’Amazon. Il s’agit là, à n’en pas douter, d’un sérieux concurrent, quoique plus cher, du Phantom Reactor, l’enceinte de Devialet (deux modèles à 990 et 1290 euros).

Source: The Pearl, l’enceinte connectée du constructeur français Cabasse se présente

Elon Musk veut intégrer un Dog mode dans les voitures Tesla

Enfermer son chien dans une voiture pendant une trop longue période peut lui faire courir un danger. Ces animaux ne supportent pas bien en effet les fortes températures : elles peuvent même les tuer. Certains constructeurs automobiles veulent remédier à ce problème. C’est le cas de Tesla, l’entreprise d’Elon Musk.

Un système qui pourrait sauver des vies

Sur Twitter, un conducteur de Tesla a en effet soumis à Elon Musk l’idée de proposer un “Dog Mode” sur les voitures. L’utilisateur suggère par exemple qu’avec ce mode la musique joue, l’air climatisé reste activé et qu’un message rassure les éventuels piétons inquiets en affichant un message du type “je vais  bien mon propriétaire revient dans peu de temps”.  Et le patron de Tesla semble tout à fait partant. Reste à voir maintenant si cette idée intéressante se concrétise à moyen terme.

Source: Elon Musk veut intégrer un Dog mode dans les voitures Tesla

Samsung travaillerait sur un smartphone gaming avec un GPU fait maison

Fortnite sur le Galaxy Note9

Les smartphones haut de gamme de Samsung peuvent faire tourner tous les jeux du moment. C’est d’ailleurs le cas de la majorité des machines tournant sous Snapdragon 835/845 ou équivalent. Pourtant le marché du smartphone gaming se développe rapidement comme le montre les récentes sorties du Xiaomi Black Shark, Nubia Red Magic ou encore du Razer Phone.

Le géant coréen a donc l’intention d’en profiter et préparerait un smartphone de ce type, peut-être équipé d’un GPU créé en interne, comme le précise Sammobile. Un choix judicieux qui pourrait permettre de communiquer sur une puce vraiment différente de la concurrence. De son côté, le compte Twitter SamsungMobile.News évoque également un smartphone de ce type, sans se prononcer sur le hardware.

La firme a de l’expérience puisqu’elle produit depuis des années ses processeurs Exynos, qui équipent une partie de ses smartphones de référence. Cependant, la conception d’une telle puce peut prendre des années et la lancer sur un téléphone de niche peut être risqué. Le reste de la fiche technique serait quant à elle indexée sur celle du Galaxy Note9, à savoir 8 Go de RAM, une batterie de 4000 mAh et le même système de refroidissement liquide Water Carbon.

Toutes ces déclarations sont néanmoins à prendre avec de grosses pincettes. Mais penser que le leader de la téléphonie mobile ne s’intéresse pas sérieusement à ce marché nous parait peu probable. Il faudra néanmoins attendre une confirmation officielle pour s’en assurer.

[content-egg-block template=offers_grid]

Source: Samsung travaillerait sur un smartphone gaming avec un GPU fait maison

À cause de la baisse de son prix, Shadow of the Tomb Raider écope d’évaluations majoritairement négatives sur Steam

Shadow of the réduction

Mis à part quelques rares titres (notamment ceux estampillés Nintendo), une majorité des jeux sortis ces dernières années voient leurs prix diminuer au bout de plusieurs semaines. C’est le cas de Shadow of the Tomb Raider, dernier acte des aventures de Lara Croft qui est passé du tarif classique en vigueur à sa sortie (59,99 euros) à 39,59 euros sur la plateforme Steam ce week-end. Une promotion qui n’a pas plu du tout aux joueurs qui l’ont bien fait comprendre au moment d’évaluer l’expérience.

Ainsi, 70% des critiques depuis le 14 septembre étaient positives et mettaient en lumières les qualités du jeu. Mais, depuis sa baisse de prix le 16 octobre dernier, 66% des critiques sont négatives. Les personnes expliquent alors être déçues d’avoir précommandé le titre et l’avoir payé au tarif le plus élevé tandis que certains n’ont eu qu’à attendre un mois pour l’obtenir avec de grosses réductions.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

« Juste un mois et déjà 34% de réduction ! C’est quoi ce bordel ? » Voilà le type de commentaire que l’on peut lire en se rendant dans la partie évaluation de Shadow of the Tomb Raider sur Steam. Certains expliquent même « que le jeu lui-même est bon, comme les épisodes précédents », mais ont préféré lui attribuer une note négative parce qu’ils estiment que Square Enix n’a pas respecté les fans.

On peut tout à fait comprendre l’énervement des joueurs tout comme la stratégie du studio de diminuer le prix du jeu afin de booster les ventes. Reste qu’il serait peut-être intéressant de la part de Square Enix de « récompenser » un peu plus ceux qui ont fait confiance à Lara Croft dès le début. Et pourquoi ne pas leur offrir le Season pass ?

Source: À cause de la baisse de son prix, Shadow of the Tomb Raider écope d’évaluations majoritairement négatives sur Steam

Si Days Gone est repoussé, c’est aussi (surtout) à cause d’Anthem et Metro : Exodus

Une date trop chargée

À l’E3 de juin dernier, lorsque les développeurs ont présenté leurs jeux et annoncé les dates officielles de sortie, certains ont dû prendre un léger coup de chaud. À la fin du salon, trois jeux AAA et Crackdown 3 étaient ainsi prévus pour la même date, le 22 février 2019. En plus de Days Gone, on retrouvait Anthem, grosse production signée Bioware, le très attendu Metro : Exodus. Tous les journalistes présents sur place l’affirmaient : il fallait que certains se sacrifient. Et c’est bien l’exclusivité PS4 qui a été la première à faire cet effort nécessaire.

Days Gone sortira finalement le 26 avril 2019. Sur le PlayStation Blog, Sony a tenté d’expliquer ce nouveau retard :

« Nous avons décidé de déplacer la sortie de Days Gone de la période très chargée du mois de février au 26 avril 2019.  Bien que le studio soit pressé de voir le jeu dans les mains des fans, Bend Studio va profiter de cette opportunité pour peaufiner davantage Days Gone. »

La réponse est donc simple : Sony n’a pas voulu placer l’une de ses grosses sorties du début d’année en concurrence avec d’autres jeux AAA (et Crackdown 3). Pour rappel, Days Gone a été présenté pour la première fois durant l’E3 2016. Alors qu’on pensait le voir sortir l’année suivante, l’éditeur japonais avait assuré que le jeu serait disponible « en 2018 ». Mais, en mars dernier, on apprenait finalement que l’exclusivité ne sortirait pas avant 2019. Le 22 février. Désormais, c’est le 26 avril. Bref, on devrait pouvoir jouer au titre développé par SIE Bend Studio (Uncharted : Golden Abyss) l’année prochaine. Normalement.

Source: Si Days Gone est repoussé, c’est aussi (surtout) à cause d’Anthem et Metro : Exodus

Tesla installe une Gigafactory à Shanghai

C’est pourquoi Tesla doit construire des usines de production de batteries, des Gigafactory dans le langage du groupe d’Elon Musk. Depuis juin 2017, le constructeur a identifié Shanghai comme lieu de prédilection pour la construction de la première ligne de production en dehors des États-Unis. Ce projet avance bien : Tesla y a en effet acheté un lopin de terre d’une taille de 86 hectares.

Piles chinoises

L’acquisition a été confirmée par l’entreprise sur les réseaux sociaux chinois, sans toutefois confirmer le prix du terrain. Selon Reuters, il en aurait coûté un peu plus de 140 millions de dollars. Cet achat fait suite à un accord scellé en juillet par les autorités et Tesla, qui avait annoncé son intention d’accélérer ses projets pour le développement du site.

L’accord de cet été portait également sur la création d’une usine de production de véhicules : Tesla veut atteindre une vitesse de croisière de 500.000 voitures fabriquées sur place chaque année.

Le constructeur se doit de faire vite s’il souhaite s’imposer dans l’immense marché chinois. Les importations de ses véhicules sont taxés de 40%, contre 15% pour les voitures concurrentes. Avec la Gigafactory de Shanghai, Tesla espère baisser les coûts d’un tiers, ce qui lui permettra de mettre un pied dans un pays où le secteur des véhicules électriques est en pleine expansion (les ventes sont en hausse de 81,1% depuis le début de l’année, avec 721.000 unités écoulées).

Source: Tesla installe une Gigafactory à Shanghai

Dépoussiérez vos cartouches Megadrive avec la mini-console Mega Sg d’Analogue

Encore faut-il que ces consoles soient bien faites. Pas de souci du côté de Nintendo, tandis qu’on attend avec impatience la PlayStation Classic de Sony. Les fans de Sega seront heureux de savoir qu’eux aussi, ils auront bientôt le droit à un modèle mini de la Megadrive développée par nul autre qu’Analogue.

Compatibilité maximale

Ce fabricant s’est spécialisé dans la conception d’excellente qualité de consoles rétro. Il compte à son catalogue l’épatante Super Nt, un boîtier s’inspirant du design de la Super NES… dans lequel on peut insérer ses vieilles cartouches !

Le principe est repris avec la Mega Sg, compatible avec quasiment toutes les cartouches Megadrive, Master System et Game Gear (le fabricant proposera des adaptateurs pour les différents types de cartouches), ainsi qu’avec le Sega CD et le Mega CD qui trainent au grenier.

 

Analogue annonce la compatibilité de la Mega Sg avec 2.100 titres, qui s’afficheront dans un upscale 1080p sans lag. La console sera proposée en quatre coloris, dont un blanc du plus bel effet, au prix de 190 $. Attention, ce tarif ne comprend pas de manette. Le constructeur s’est toutefois entendu avec 8BitDo pour concevoir un contrôleur sans fil (25 $). Il faudra malheureusement attendre beaucoup trop longtemps pour recevoir son exemplaire de Mega Sg : les premières livraisons ne débuteront en effet qu’en avril 2019…

Source: Dépoussiérez vos cartouches Megadrive avec la mini-console Mega Sg d’Analogue

One Mix 2 Yoga Mini : un tout petit ordinateur portable sous Windows 10

Ce mini ordinateur portable sous Windows 10 Home tient dans une (grande) poche et pourtant il ne mégote pas sur les capacités. On y trouve ainsi un écran IPS de 7 pouces (1.920 x 1.200, soit 324 pixels par pouce), dont la surface occupe 85% de la face avant. On peut utiliser le One Mix 2 Yoga Mini en format tablette (l’écran est tactile), en basculant complètement la dalle derrière le clavier.

Il a tout d’un grand

En mode tablette, il est possible d’utiliser un stylet (jusqu’à 2.048 niveaux de pression pris en charge). On peut aussi s’en servir comme d’un ordinateur portable « classique », avec un clavier chicklet — uniquement en qwerty, malheureusement, et sans trackpad ; on y trouve cependant un capteur optique.

La fiche technique ne manque pas d’intérêt : processeur Core M3, 256 Go de stockage SSD, deux port USB-A (3.0) et USB-C, une sortie micro HDMI, un port jack, un lecteur de cartes micro SDXC, et même un lecteur d’empreintes digitales. Le tout dans un boitier en aluminium de 18,2 x 11 cm et une épaisseur de 1,7 cm, pour un poids de 515 grammes. La batterie est d’une capacité de 6.500 mAh.

Difficile de ne pas succomber au charme de ce petit ordinateur qui, sur le papier, a l’air suffisamment complet pour rendre bien des services. On pourra le trouver aux alentours de 600 €.

Source: One Mix 2 Yoga Mini : un tout petit ordinateur portable sous Windows 10

Les Gardiens de la Galaxie volume 3 reporté à 2021 ?

Pour la première fois, Marvel est confronté à une situation délicate. Alors que Captain Marvel sort le 6 mars prochain, le studio doit régler le problème des “Gardiens de la Galaxie“. Et pour cause, depuis le licenciement du réalisateur James Gunn, le tournage du nouveau film est au point mort. Le troisième volet ne sera pas réalisé par le réalisateur fétiche, viré pour des tweets douteux en juillet dernier.

Un film programmé pour 2022

D’après Production Weekly, le tournage du film est désormais prévu en 2021 et ne pourrait être dans les salles au mieux qu’en 2022. Le studio se donne du temps pour trouver un remplaçant à Gunn. Les choix sont multiples : des frères Russo (Captain América, Avengers 4) à Taika Waititi (Thor Ragnarok), en passant par Bradley Cooper, Marvel cherche le réalisateur parfait pour prendre la suite. Chez les acteurs, un mécontentement s’est fait ressentir après l’éviction de Gunn, notamment avec Dave Batista, prêt à rejoindre le réalisateur chez DC Comics.

Source: Les Gardiens de la Galaxie volume 3 reporté à 2021 ?

Un appareil photo sous l’écran pour les futurs smartphones Samsung ?

Mais si le constructeur veut continuer à agrandir la surface occupée par l’écran, il lui faudra bien trouver un moyen de « manger » aussi sur les bordures. Quelques fabricants ont imaginé des solutions innovantes, à l’instar d’Oppo avec le tiroir coulissant du Find X. Original, mais Samsung a l’intention d’aller plus loin encore.

Tout sous l’écran

Selon le site SamsungMobile, généralement plutôt bien informé de ce qu’il se passe dans les coulisses du constructeur, ce dernier aurait mis au point une poignée de prototypes équipés d’une technologie impressionnante. L’appareil photo à l’avant est tout simplement placé sous l’écran ! Pas besoin d’encoche et encore moins de bordures donc…

Le site précise cependant que les premiers smartphones dotés de ce genre de capteur ne sortiront pas avant 2020, au mieux. Cette technologie est excitante sur le papier, mais il y a des obstacles sérieux à lever, comme la gestion de la lumière de l’écran par l’appareil photo. Et puis le capteur photo n’est pas le seul composant à se cacher dans une encoche ou dans une bordure : quid du haut parleur et autres capteurs de luminosité ?

Mais malgré tout, difficile de ne pas imaginer un futur où les smartphones ne seraient plus que des dalles de verre : c’est du moins le sens que prend l’industrie, après les lecteurs d’empreintes digitales sous l’écran.

Source: Un appareil photo sous l’écran pour les futurs smartphones Samsung ?

Page 1 of 88

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

serial rss