Flash RSS News

Un site utilisant WordPress

Catégorie : Daily Geek Show (Page 1 of 15)

Cette documentaliste a eu une idée géniale pour inciter les jeunes à la lecture, et ça fonctionne !

Il suffit parfois d’une simple idée pour révolutionner votre entourage. C’est le cas d’une professeure documentaliste d’une petite ville dans le nord de la France. À la veille des vacances de Pâques, elle décide de faire une surprise aux élèves pour les inciter à lire plus de livres.

 

Surprendre les élèves pour les inciter à la lecture

Les jeunes sont souvent catalogués comme des non-lecteurs, intéressés seulement par leur smartphone et leur vie connectée. Pourtant, un sondage de l’Ipsos réalisé en 2016 sur des jeunes entre 7 et 19 ans révèlent que 77 % d’entre eux aiment cela.

Depuis cinq ans, cette professeure et documentaliste dans un collège tente de passionner les élèves par la lecture. Fin avril, elle montre sur Twitter sa dernière idée. Après avoir emballé des livres et inscrit sur ceux-ci des mots à coup de hashtags pour donner quelques informations aux élèves, elle leur lance le défi d’ouvrir le paquet seulement quand ils seront chez eux.

Succès garanti, sur Twitter elle récolte de nombreux messages et mentions “j’aime”. Si du côté du web, les réactions s’enchaînent positivement, il en est de même chez les principaux concernés. Les collégiens de son établissement exposent leur enthousiasme.

“Super stylé Madame”

Attiser les curiosités des élèves a fonctionné à merveille. La documentaliste surprend même certains élèves, qui n’empruntaient jamais ou rarement, en prendre un. “J’ai eu beaucoup de questions pour savoir ce que c’était… Et des réactions trop mignonnes d’élèves qui me disent que c’est « super stylé! », déclare la documentaliste au Huffington Post.

« Les prêts surprises, ça joue sur leur curiosité, avec un sentiment d’urgence puisque ça ne durait qu’une semaine. Les élèves essayaient de deviner quel ouvrage ils ont eu, et en plus il y avait le défi de ne pas l’ouvrir au collège”, poursuit-elle.

Victoire pour cette professeure et documentaliste, qui prouve que son métier ne consiste pas uniquement à dire “chut”. Il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour faire apprécier les livres aux élèves, mission accomplie par cette dernière.

Source: Cette documentaliste a eu une idée géniale pour inciter les jeunes à la lecture, et ça fonctionne !

24 sculptures époustouflantes réalisées en bois

Depuis la nuit des temps l’Homme travaille le bois. Que ce soit pour construire ses habitations ou bien pour réaliser des objets d’art. Aujourd’hui, le bois revient de plus en plus à la mode et les artistes font preuve d’une inventivité impressionnante pour sublimer ce support vivant.

WoodWorking est un compte Instagram qui découvre de nouveaux artistes travaillant le bois et expose leurs oeuvres au monde entier. Que vous soyez amateur d’art ou de design, vous trouverez à coup sûr votre bonheur. Le Daily Geek Show vous propose de découvrir certaines oeuvres rendant hommage à ces géants de la nature.

Source: 24 sculptures époustouflantes réalisées en bois

En plus de décimer des espèces entières, l’Homme provoque d’innombrables cancers chez les animaux

Déforestation, rejet de déchets en tout genre… L’homme a un impact réel sur la vie terrestre et le bilan n’est pas positif. L’activité humaine se révèle bien souvent dangereuse pour nos écosystèmes. Dernièrement, une étude révèle un fait terrible : l’activité des Hommes provoquerait le cancer chez les autres espèces. 

L’Homme, une espèce oncogène

Le constat a été fait après une méta-analyse (démarche scientifique qui combine les résultats de plusieurs études) : l’homme est une espèce « oncogène », à savoir que nous pouvons causer le cancer chez les animaux sauvages. Ce phénomène s’explique par la façon dont nous modifions notre environnement. Jusqu’à présent, plusieurs études ont révélé que la fréquence des cancers chez les hommes est en augmentation. Cela s’explique en grande partie du fait des changements d’alimentation et de modes de vie, mais aussi à cause de l’exposition à la pollution. Le fait est que l’activité humaine provoque la même chose chez les autres espèces, mais cela n’avait pas encore été exploré.

Une équipe internationale de chercheurs, dirigée par Frédéric Thomas au Centre de Recherches Écologiques et Évolutives sur le Cancer (CREEC) en France, a analysé de nombreuses études qui montrent clairement un lien de cause à effet entre l’activité humaine et le risque de cancers chez les animaux sauvages. Les scientifiques ont pu établir une liste des mécanismes par lesquels les humains induisent le cancer chez d’autres animaux. Le premier de tous et le plus connu est la pollution.

Des déchets en plastique venant de la mer vers la plage

La pollution condamne les espèces sauvages

Dans le monde moderne, tout peut provoquer de la pollution : les moyens de transport (notamment la voiture), le rejet de déchets, les centrales nucléaires… Tout cela a un impact sur les écosystèmes et notamment sur les animaux qui y vivent. Les contaminants de l’environnement perturbent la croissance cellulaire par divers mécanismes, notamment en endommageant l’ADN, en perturbant la fonction immunitaire et en détériorant l’équilibre hormonal. Par exemple, une étude a montré que 27 % des bélugas vivant dans la zone très polluée de l’estuaire du Saint-Laurent au Canada étaient atteints d’un cancer. Dans une autre étude, on apprend que les pesticides à base de chlore ont provoqué une augmentation du taux de cancers chez les éléphants de mer de Californie. D’autres types de pollution existent et sont néfastes pour les animaux.

La pollution lumineuse s’avère aussi dangereuse pour les espèces sauvages. Cela peut augmenter la prévalence du cancer. Les auteurs de l’étude affirment que la lumière artificielle la nuit (ALAN pour Artificial Light At Night) peut être considérée comme un « perturbateur endocrinien de l’environnement pour la faune sauvage« . L’ALAN est lié à un risque élevé de cancer chez l’homme, en perturbant les hormones clés essentielles à la régulation du sommeil et à la suppression du cancer. L’éclairage artificiel pourrait avoir un effet similaire sur la faune, facilitant la formation de cancers. Les auteurs mettent également en garde contre le fait que l’accumulation mondiale de micro-plastiques représente une menace potentiellement grave pour les animaux tout comme l’exposition aux pesticides agricoles.

La lumière artificielle nocturne peut être un facteur oncogène

Le problème des aliments d’origine humaine

Il s’avère que les aliments d’origine humaine sont aussi un problème. Bien souvent (et partant d’une bonne intention en général), nous fournissons intentionnellement de la nourriture aux animaux par le biais de notre alimentation, et involontairement par le biais de déchets. Ces produits peuvent contenir des toxines, tels que des mycotoxines provenant de champignons qui poussent sur les aliments jetés ou encore des toxines dérivées de certains antibiotiques qui deviennent cancérigènes à la lumière du soleil. Par ailleurs, la nourriture elle-même peut être de mauvaise qualité. Cela entraîne une carence en nutriments et une diminution de la fonction immunitaire, et peut également altérer le microbiote intestinal (flore intestinale). Tous ces facteurs provoquent un risque plus élevé de cancer.

Dernier facteur et non des moindres : la modification des habitats naturels par l’humain. Les auteurs de la méta-analyse affirment que cette modification peut réduire la diversité génétique au sein des populations animales, ce qui peut accroître la prédisposition au cancer. Il a ainsi été démontré que la réduction de la diversité génétique des léopards des neiges et des bandicoots rayés de l’ouest diminue leur capacité à lutter contre les pathogènes cancérigène. D’autre part, la perte de variation d’un seul gène chez les lions de mer de Californie a été liée à une augmentation du carcinome urogénital tandis que la diminution de la diversité génétique chez certaines espèces de renards et de zèbres a été suivie d’une augmentation de la prévalence du cancer.

Le léopard des neiges fait partie des espèces les plus en danger sur Terre

Il semble aujourd’hui urgent de réduire au maximum la pollution liée à nos activités et essayer de ne pas agir sur les écosystèmes, sous peine de voir disparaître une à une les espèces sauvages. Frédéric Thomas et ses collègues estiment que les cancers causés par l’activité humaine chez les animaux sauvages sont actuellement sous-estimés. Il faut selon lui mener davantage de recherches afin de mieux comprendre comment le comportement humain, le cancer et l’écologie sont liés.

Source: En plus de décimer des espèces entières, l’Homme provoque d’innombrables cancers chez les animaux

Contre l’homophobie, cette cérémonie récompense ceux qui luttent pour la visibilité des LGBT+

Cette année encore pour sa seconde édition, se tiendra la cérémonie des “Out d’Or”. Elle aura lieu les 18 et 19 juin 2018. Cette cérémonie vise à récompenser les différentes personnes qui jouent un rôle dans la visibilité et la représentation positive des personnes LGBT dans une société où elles sont encore stigmatisées. Aujourd’hui, la liste des nommés dans les différentes catégories de cette cérémonie a été dévoilée. Le Daily Geek Show vous les présente. 

 

UNE CÉRÉMONIE POUR LA TOLÉRANCE 

L’année dernière a eu lieu la première édition de cette cérémonie des Out d’Or en France. Organisée par l’Association des Journalistes LGBT en collaboration avec la Maison des Métallos, cette cérémonie a pour but premier de lutter contre l’homophobie et les idées reçues concernant les personnes LGBTI lors d’une remise de prix qui récompense toutes les personnes qui dans leurs paroles ou leurs actes ont aidé à donner une meilleure représentation des idées LGBTI. Forte de son précédent succès, la cérémonie remet le couvert pour une seconde édition qui se déroulera sur deux jours.

Le premier jour se tiendra un débat ayant pour thème les fakes news co-animé par Ingrid Therwath de l’AJL et Julien Pain, journaliste chez Franceinfo. Ce débat aura lieu à 19 heures dans la Maison des Métallos dans le 11e arrondissement de Paris. Le lendemain, le 19 juin, aura lieu la remise des prix des Out d’Or, toujours sur la thématique des fakes news. Voici la liste des nommés dans les différentes catégories pour le prix de la visibilité LGBTI.

OUT D’OR DE LA CHAÎNE YOUTUBE

Viens voir le docteur – Cette chaîne Youtube animée par des professionnelles de la santé est une chaîne d’information médicale qui rend compte des difficultés que peuvent rencontrer les personnes LGBTI lors des visites médicales.

Mx Cordélia – Derrière ce nom se cache deux chaînes Youtube. La première, Cordélia aime, recommande des livres queer et la seconde, Princ(ess)e est une chaîne de débat sur les questions “sexo” des minorités de genre et sexuelles.

Lez Talk – Un couple de québécoises partage leurs expériences et échange avec leurs abonnés sur un ton léger et enjoué.

Laura Badler – Cette femme trans donne des conseils sur la transidentité.

Bonsoir Tino – Un jeune homme pansexuel qui dénonce l’homophobie.

 

OUT D’OR DU COUP DE GUEULE

Muriel Robin – Pour son coup de gueule sur le plateau de C à vous en mars 2018 contre les propos haineux et lesbophobes dont elle a fait l’objet.

Giovanna Ricon – Pour sa vidéo du Huffington Post dans laquelle elle dénonce l’insécurité des femmes transgenre dans les espaces publics.

Emilie Mazoyer – Pour sa prise de position contre la censure des affiches du film Nos Années folles à Senlis dans son émission Shuffle sur Europe 1.

Sam Bourcier – Pour avoir défendu fermement son avis contre la médicalisation systématique des personnes trans et non-binaires en février 2018 lors du débat “Transgenres, parcours de combattant-e-s” dans l’émission Grand écran.

Baptiste Beaulieu – Pour sa tribune de l’Obs en mars 2018 dans laquelle il détruit les préjugés concernant l’existence d’un “lobby LGBT” et redonne aux associations LGBTI leurs lettres de noblesse.

 

OUT D’OR DE LA CRÉATION ARTISTIQUE

Un couteau dans le coeur de Yann Gonzalez – un thriller qui met en scène Vanessa Paradis dans le rôle d’une lesbienne productrice de films porno gays qui se retrouve traquée par un tueur. Ce film est en compétition pour le Festival de Cannes et sortira fin juin 2018.

Aria d’Émilie Jouvet – Aria est un documentaire autobiographique dans lequel elle parle de la lutte pour un couple lesbien d’avoir un enfant en ayant recours à la PMA à l’étranger. Il a été présenté en avant première en juillet 2017 au festival Loud and Proud.

Phia Ménard – Cette metteuse en scène et artiste trans a effectué de nombreuses représentations cette année dont “les Os noirs” et “Les Contes immoraux”. Elle sera présente sur la scène d’Avignon avec un spectacle inédit pour la 72e édition du festival qui aura pour thème “Gender”.

Fiertés de Philippe Faucon – il s’agit d’une mini série qui comporte 3 épisodes de 52 minutes et qui est diffusée sur Arte en mai 2018. Il y raconte le long chemin parcouru et qui reste à parcourir pour la lutte pour l’égalité des droits.

“Plaire, aimer et courir vite” et “Ton Père”  de Christophe Honoré – un film et un livre poignants dans lesquels il témoigne des difficultés des couples LGBT.

Cure d’Eddy de Pretto – un texte qui raconte la difficulté qu’un jeune homme a à se sentir soi-même dans une société qui inculque la virilité et la masculinité toxique.

Bed Word et Haunted Lives de Soufiane Ababri – deux expositions d’arts graphiques dans lesquelles l’artiste nous plonge dans l’intimité de sa chambre à coucher et explore la sexualité homosexuelle.

OUT D’OR DU DESSIN

Quentin Zuttion – alias Monsieur Q explore dans ses planches les grandes thématiques queers comme le coming out, la sexualité ou l’homoconjugalité.

Timothé le Boucher – Dans chacun de ses albums, cet artiste attache une grande importance à ses personnages LGBTI sans pour autant qu’ils en soient les protagonistes.

Muriel Douru – Dans son blog comme dans ses livres, cette illustratrice aborde tous les thèmes qui secouent notre société et exprime son engagement.

Shyle Zalewski – a beaucoup parler de ses strip autobiographiques sur les réseaux sociaux. Ce format particulier lui permet d’aborder de nombreux sujets comme les relations sociales, comment sortir des cases, comment vivre en tant que personne queer au genre fluide.

Pochep – Habitué des revues telles que La Revue dessinée, Topo ou encore Fluide Glacial, il est également un auteur engagé. Dans son dernier album Vieille peau, il aborde le sujet du rapport à la sexualité passé 50 ans.

Lisa Mandel – Collaboratrice régulière du Monde, Lisa Mandel a entamé en novembre dernier un reportage dessiné sur le quotidien des LGBTI au Liban.

 

OUT D’OR DU DOCUMENTAIRE

L’Autre mère de Mathilde Guermonprez est un documentaire diffusé sur Arte le 11 octobre 2017 dans lequel elle raconte les difficultés qu’elle a rencontrées lors de la naissance de l’enfant qu’elle a eu avec sa compagne.

Pourquoi nous détestent-ils, nous les homosexuels ? d’Olivier Nicklaus et Gurwan Tran Van Gie est un documentaire qui revient sur les racines de l’homophobie et qui a été diffusé le 4 septembre 2017 sur Planète+.

Il était une fois la PMA et Coming In d’Élodie Font sont des documentaires sous forme de podcast dans lesquels elle parle du parcours des couples lesbiens pour l’accès à la PMA ainsi que de la prise de conscience de son lesbianisme.

Chasse à l’homme en Tchétchénie d’Élise Menand, Philippe Maire et Benoît Sauvage est un reportage qui a été diffusé le 23 novembre 2017 dans un épisode d’Envoyé Spécial.

Quand la création raconte le sida – de Didier Roth-Bettoni et réalisé par Nathalie Battus est un documentaire en quatre épisodes qui a été diffusé du 9 au 12 avril 2018 dans La Série documentaire. On y raconte les années sida à partir de documents d’archives.

 

OUT D’OR DE L’ENQUÊTE / DU REPORTAGE

Homos en quête d’asile : tout le monde n’est pas logé à la même enseigne d’Anne Laffeter est un reportage publié dans Les Inrockuptibles le 1er mai 2018.

L’enfer des prisons égyptiennes pour les gays et trans de Martin Roux a été publié le 3 janvier 2018 sur Slate.

Être femme et gay au Sénégal : les lesbiennes cherchent leur place de Sarah Elzas a été publié sur RFI le 29 juin 2017.

Vieillir avec le VIH : des seniors séropositifs racontent leur quotidien de Marie Slavice a été publié dans Le Monde le 1er décembre 2017.

À Nice, la Manif pour tous accapare les débats sur la PMA de Louise Fessard est un reportage de Mediapart publié le 1er mars 2018.

Le malaise des patients LGBTI chez le médecin de Marie-Violette Bernard et Louise Hemmerlé a été publié pour franceinfo le 1er mars 2018.

Des intrus en politique. Femmes et minorités : dominations et résistances – d’Aude Lorriaux et Mathilde Larrère a été publié aux éditions du Détour le 25 janvier 2018.

 

OUT D’OR DE LA PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE

Cette année, l’Out d’Or de la personnalité de l’année est décerné par le public. Ici vous pourrez voter pour votre personnalité préférée parmi les suivantes :

Édouard Louis – écrivain connu pour ses prises de position engagées.

Paul B. Preciado – philosophe qui a écrit une chronique dans Libération en janvier 2018 intitulé “Lettre d’un homme trans à l’ancien régime sexuel”.

Inès Rau – mannequin et première playmate trans à la une de Playboy en 2017.

Océan – comédien qui a fait son coming out trans en mai 2018.

Constance Debré – écrivaine dont le dernier livre “Play boy”.

Jonas Ben Ahmed – Premier acteur trans dans une série grand public, Plus belle la vie, depuis mars 2018.

Olly Plum – Travailleur sexuel connu pour son coming out en mai 2018.

 

OUT D’OR DE LA PRESSE ÉTRANGÈRE

SHAMS RAD – Une web-radio tunisienne qui existe depuis décembre 2017 et qui est la première du genre dans le monde arabe.

Olympic Channel – Web TV espagnole qui a diffusé en juin 2017 et consacrée à 5 athlètes trans.

Meduza – Site d’enquête LGBT russe qui s’est établi en Lettonie pour fuir la censure.

Marvia Malik – Première femme trans à être nommée présentatrice sur la chaîne Kohenoor News en mars 2018.

El País – Journal espagnol qui a diffusé en avril 2018 une vidéo pour la journée de la visibilité lesbienne.

BBC Scotland – Cette chaîne du Royaume-Uni a diffusé un film ayant pour thème la lutte contre l’homophobie.

 

OUT D’OR DE LA RÉDACTION ENGAGÉE

RTL Girls – Publie des articles féministes et LGBTI dans plusieurs domaines pour lutter contre les clichés.

Brut – Sur les réseaux sociaux, Brut met régulièrement en avant les thématiques liées aux droits des personnes LGBTI dans des vidéos.

Rue 89 Lyon – Donne la parole au mensuel régional queer, Hétéroclite afin d’avoir une actualité régionale LGBTI respectueuse.

Libération – Ce quotidien a lancé un compte Twitter dédié aux thématiques LGBTI, ce compte se nomme Libé LGBT+.

franceinfo.fr – Ce site réalise de nombreux articles dédiés aux thématiques LGBTI.

 

OUT D’OR DU SPORT

Yoann Lemaire – Ce footballeur français a été le premier à faire son coming out en 2004 et a été victime d’homophobie au sein de son club. Un documentaire en son honneur a été réalisé par Michel Royer.

Sandra Forgues – Cette championne olympique de canoë a été la première à faire son coming out trans.

Marinette Pichon – Cette footballeuse, ancienne capitaine de l’équipe de France a été l’une des premières sportives françaises de haut niveau à faire son coming out.

Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère – Ces deux joueuses professionnelles de handball ont fait leur coming out et sont devenues championnes du monde avec leur équipe.

Source: Contre l’homophobie, cette cérémonie récompense ceux qui luttent pour la visibilité des LGBT+

Des nanoparticules de feuilles de thé détruisent les cellules responsables du cancer du poumon

Sous leurs airs parfois simples et leur parfum apprécié des connaisseurs, les feuilles de thé pourraient bien nous permettre d’éliminer le cancer du poumon. Des chercheurs indiens ont découvert les étonnantes capacités de ces feuilles et plus particulièrement d’une nanoparticule qu’elles renferment. 

 

Les points quantiques

Cancer le plus répandu au monde et comptant parmi les plus dangereux, le cancer du poumon est pourtant en phase d’être soigné. Des chercheurs de l’Université de Swansea et de l’Inde ont travaillé ensemble sur un projet de marqueurs capables de détecter les tumeurs à l’origine de ce cancer.

Baptisés « points quantiques », ces marqueurs sont des nanoparticules 4 000 fois moins larges qu’un cheveu humain. Ceux-ci ont réalisé quelque chose auquel les chercheurs ne s’attendaient pas. Ils ont pu détruire 80 % des cellules cancéreuses du poumon auxquelles ils étaient appliqués.

Pouvant être fabriqués naturellement ou artificiellement, les points quantiques représentent donc un véritable espoir dans la lutte contre le cancer du poumon. Cependant, les fabriquer artificiellement est à la fois complexe, très onéreux et peut causer de dangereux effets secondaires pour les patients. Des chercheurs du KSR Institute of Technology et de l’Université Bharathiar en Inde ont donc choisi de chercher des solutions alternatives à base de plantes pour créer ces points.

 

LES FEUILLES DE THÉ, UNE SOLUTION ECONOMIQUE ET PLUS SÛRE ?

Parmi les plantes testées, les feuilles de thé s’avèrent être les plus avantageuses. Tout d’abord, elles sont peu onéreuses et donc idéales pour produire à moindres frais les points quantiques.

Alors qu’il faut compter entre entre £ 250 et £ 500 par microgramme pour créer ces points artificiellement, alors que « ceux d’origine organique peuvent être fabriqués pour £10 par microgramme, et en même temps, ils n’empoisonnent pas les cellules saines entourant le cancer. « , a expliqué Sudhagar Pitchaimuthu, chercheur principal du projet.

Au-delà de son faible coût, les points quantiques créés grâce aux feuilles de thé permettent de tuer les cellules sans que celles-ci soient capables de se multiplier. Enfin, les feuilles de thé qui seraient utilisées proviendraient des récoltes jugées impropres à la consommation. Habituellement jetées, celles-ci seraient utilisées évitant ainsi un important gaspillage.

 

UN TRAITEMENT BIENTÔT MIS EN PLACE ?

L’efficacité des points quantiques laisse supposer qu’un traitement est déjà en cours d’expérimentation et pourrait être utilisé très bientôt mais ce n’est pas le cas. Développer un traitement est bien prévu mais il risque de demander encore quelques années de travail, selon le Dr Pitchaimuthu.

« Nous devons d’abord augmenter la production à partir des petites quantités que nous avons créées en laboratoire, pour créer une usine à points quantiques. Jusqu’à présent, nous n’avons tué des cellules dans une boîte de Pétri qu’en introduisant directement les points. Nous devons maintenant identifier une enzyme qui peut les transmettre aux cancers chez les êtres vivants, sans affecter les tissus sains environnants. Nous espérons commencer des essais en laboratoire en direct sous peu, avec des essais cliniques sur des humains dans environ deux ans si tout se passe bien, alors peut-être que dans une décennie, nous pourrions avoir un traitement largement disponible. »

Source: Des nanoparticules de feuilles de thé détruisent les cellules responsables du cancer du poumon

Trump autorise les chasseurs à appâter les ours avec du bacon et des donuts…

Mauvaise nouvelle pour les ours d’Alaska, Donald Trump et ses mesures contre les animaux sauvages sont de retour… Et c’est un désastre pour l’environnement. Explications

 

GARE AUX DONUTS 

Sous l’administration Obama, une série de pratiques concernant la chasse dans les zones fédérales protégées d’Alaska avaient été interdites. Un nouveau point de désaccord pour Donald Trump qui a décidé de faire tout le contraire de son prédécesseur. Le National Park Service (NPS) a présenté mardi 22 mai un projet de loi qui annule ces mesures.

Ces pratiques, dénoncées par les associations de protection des animaux, comprenaient l’appâtage des ours brun et noir avec de la nourriture (donuts, bacon), l’utilisation des chiens pour chasser les ours noirs et la traque des oursons dans leurs terriers.

Un grand retour en arrière donc pour le gouvernement qui souhaite « mettre fin à des propositions réglementaires passées en 2015 qui interdisent certaines pratiques« . La proposition devrait être adoptée d’ici deux mois.

 

LE GRAND RETOUR EN ARRIÈRE

Trump n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine des règlementations sur les animaux sauvages. En avril 2017, une loi votée par le Congrès républicain était déjà revenue sur les décisions d’Obama en réautorisant les chasseurs à tirer sur des ours ou des loups depuis un hélicoptère ou un avion en Alaska.

Cinq moi plus tard, c’est en réautorisant l’importation de trophées de chasse de certains pays africains dont la Zambie et le Zimbabwe qu’il fait à nouveau parler de lui. Et puisque la personnalité complexe de Donald Trump n’en est pas à une contradiction près, son nouveau Conseil de préservation de la vie sauvage est constitué en presque totalité de chasseurs de trophées.

Source: Trump autorise les chasseurs à appâter les ours avec du bacon et des donuts…

Depuis qu’il existe, l’Homme a causé la disparition de la moitié de la vie terrestre

L’anthropocentrisme est une doctrine philosophique développée en premier lieu par Aristote qui place l’homme au centre du monde. Pourtant, l’espèce humaine ne représente en réalité que 0,01 % de la biomasse terrestre. Et depuis le début de la civilisation, la moitié de cette dernière a disparu… Un chiffre plus qu’inquiétant.

VOUS AVEZ DIT ANTHROPOCENTRISME? 

Une méta-analyse publiée dans la revue des Actes de l’Académie nationale des sciences, révèle que notre influence sur le reste du monde est démesurée par rapport à ce que nous représentons à l’échelle terrestre.

La biomasse est la matière organique d’origine végétale (microalgues incluses), animale, bactérienne ou fongique (champignons), en résumé, la matière vivante. La biomasse totale de la terre représente 550 gigatonnes de carbone (Gt C). Dans cet ensemble, les plantes représentent à elles seules 80 % du total de ce chiffre, suivies par les bactéries qui en forment 13 % soit 70 Gt C. Les animaux quant à eux ne représentent que 2 Gt C, bien moins de 1 % du total, et les humains arrivent péniblement à représenter 0,01 % du total.

Si on suit la logique de celui qui est le moins représenté et aussi celui qui a le moins d’influence, on pourrait se dire que l’être humain a peu de voix au chapitre. Pourtant, depuis le début de la civilisation, l’homme a été responsable de la disparition de 83 % des mammifères terrestres et de la moitié des plantes. La biomasse des mammifères terrestres sauvages est passée de 0,02 à 0,003 Gt C, tandis que celle des mammifères marins sauvages a vu son poids diminuer de 0,02 à 0,004 Gt C. L’homme domine la partie avec 0,06 Gt C. En cause de cette disparition massive des espèces, des activités humaines : la déforestation, la mauvaise gestion des pâturages, l’agriculture et l’élevage de masse ou encore le braconnage.

 

MOINS D’ANIMAUX SAUVAGES, PLUS D’ANIMAUX D’ÉLEVAGE

L’être humain ne se contente pas de faire disparaître certaines espèces, il les remplace également massivement par d’autres. Selon l’étude, 60 % de tous les les mammifères terrestres sont des animaux d’élevage. La biomasse des oiseaux domestiques, principalement la poule, est 30 fois supérieure à celle de tous les oiseaux sauvages réunis. Un bien triste constat pour la richesse de la biodiversité terrestre.

Le chercheur Ron Milo de l’Institut Weizmann des Sciences en Israël, principal auteur de cette méta-analyse conclut sur ces quelques mots emprunts d’ironie « Quand je fais un puzzle avec mes filles, il y a généralement un éléphant à côté d’une girafe à côté d’un rhinocéros. Mais si j’essayais de leur donner un sens plus réaliste du monde, je leur indiquerais une vache à côté d’une vache à côté d’un poulet ».

Source: Depuis qu’il existe, l’Homme a causé la disparition de la moitié de la vie terrestre

Le nouveau robot de Disney effectue un salto arrière comme un véritable cascadeur

Avez-vous déjà vu un robot effectuer un backflip ? C’est maintenant chose faite avec cette vidéo tout droit sortie des labos de Disney où l’on peut voir Stickman, leur nouveau robot, en pleine acrobatie après avoir été propulsé par un câble.

Ce robot a la forme d’un long bâton de 213 cm de haut et possède la taille moyenne d’un homme ayant les bras levés. Il peut mouvoir ses jambes de façon à effectuer des figures aériennes proches de ce que ferait un gymnaste. Cette prouesse est possible grâce à des détecteurs d’inertie ainsi qu’un système de mise au point télémétrique qui permettent au robot d’effectuer ces acrobaties tout en s’assurant un atterrissage contrôlé. Impressionnant !

Source: Le nouveau robot de Disney effectue un salto arrière comme un véritable cascadeur

Le déterrage de blaireaux, cette pratique barbare qui reste autorisée par l’État français

Dans nos campagnes, le blaireau est sans que nous le sachions victime d’une chasse abusive. Cet animal est traqué via une méthode barbare et qui n’est même pas nécessaire à la régularisation de la population. Un comportement contre lequel une association a décidé de lutter car le blaireau est menacé. 

EN QUOI CONSISTE LE DÉTERRAGE DES BLAIREAUX ?

Similaire dans son approche à la chasse à courre, le déterrage consiste à traquer et à isoler les animaux dans leur terrier avant de détruire ce dernier et de tuer l’animal en question. Dans le cas des blaireaux, les chasseurs font d’abord appel à des chiens pour repérer leurs terriers. Ils identifient dans quelle galerie se trouve l’animal puis détruisent le reste de celui-ci à coup de pioche ou de pelle.

Quand le blaireau est isolé, les chasseurs l’attrapent alors avec des pinces. Il faut parfois jusqu’à une demi-journée pour faire sortir le blaireau de son habitat, causant au passage des souffrances amplifiées avec le temps. Une fois la capture de l’animal faite, il peut être tué à l’arme blanche ou donné en pâture aux chiens, et ce que le blaireau soit adulte ou pas.

 

UNE PÉRIODE DE CHASSE PROLONGÉE POUR CET ANIMAL ?

Le blaireau fait partie de la famille des gibiers : il est donc soumis comme beaucoup d’autres animaux à une réglementation stricte quant à sa période de chasse. Souvent, les chasseurs peuvent le traquer de mi-septembre à janvier/mars en fonction des régions. Toutefois, le blaireau voit sa période de chasse prolongée car la « méthode » utilisée pour traquer l’animal est spécifique.

Dans certaines régions, il est encore possible aujourd’hui de chasser le blaireau, étendant à 8 mois la période légale de chasse de l’animal. L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) s’indigne de cette chasse prolongée d’autant que celle-ci ne permet pas de réguler la population de blaireaux et que l’animal n’est pas mangé. Pour Madline Reynaud, sa présidente :

« Cette période complémentaire de chasse est catastrophique, pour cette espèce au faible taux de reproduction. Elle est autorisée alors que les blaireautins sont vulnérables, en plein sevrage, et que leur dépendance au groupe social se prolongera jusqu’à l’été. C’est une pratique qui fait souffrir les animaux de manière inutile et qui ne représente pas l’évolution de la société ».

UN ANIMAL NÉCESSAIRE A LA BIODIVERSITÉ

Protégé dans 8 pays européens (l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, le Danemark, la Grèce, l’Espagne et le Portugal), le blaireau est un animal qui joue un rôle dans le maintien des écosystèmes et de la biodiversité. Les galeries qu’il creuse afin de créer son terrier permettent d’aérer les sols et ses excréments permettent de disperser des graines, favorisant ainsi le développement des plantes.

Malgré son statut protégé dans une grande majorité de l’Europe, le blaireau ne l’est pas en France. La chasse parfois abusive de cet animal fait qu’il disparaît progressivement de nos campagnes. Face à ce comportement, l’ASPAS a choisi d’agir en lançant une campagne de sensibilisation. Celle-ci permet à la fois d’informer le public sur le déterrage mais aussi de faire pression afin qu’une nouvelle législation soit mise en place pour protéger l’animal.

Source: Le déterrage de blaireaux, cette pratique barbare qui reste autorisée par l’État français

Télévision, home-cinéma, appareil photo… 8 bons plans high-tech à ne pas manquer

Aujourd’hui, le Daily Geek Show vous propose une sélection de 8 produits high-tech en promotion. Attention, ces réductions sont de courte durée, alors profitez-en !

Un smartphone de haute volée – 449,00 € au lieu de 549,00 €

Avec son écran incurvé aux qualités d’affichage impressionnantes et son appareil photo 12MP super réactif et précis, le Samsung Galaxy S7 a déjà fait ses preuves et a tout ce qu’il faut pour vous faire plaisir. De plus, le simple fait de le poser sur son socle de recharge permet de le charger grâce à la technologie de recharge à indiction. Fini les câbles qui traînent partout ! Voir plus

 

Une télévision 4K enfin abordable – 2 169,90 € au lieu de 3 478 €

La technologie 4K à portée de main avec cette télévision incurvée de chez Samsung. Profitez de vos films et séries dans les plus petits détails avec cet écran de 65 pouces. Il est incurvé pour que toute la famille puisse apprécier à sa juste valeur la qualité d’image que cette télévision vous offre sans aucune déformation. Voir plus

 

Pour immortaliser vos meilleurs moments – 1 099, 00 € au lieu de 1 649 €

Prenez des photographies dignes d’un professionnel avec cet appareil photo Reflex de la marque Canon. En plus de prendre de magnifiques photographies, cet appareil photo est également capable de prendre de belles vidéos avec une résolution allant jusqu’à 1 080 p. N’hésitez plus ! Voir plus

 

Un ordinateur à emporter partout – 549,99 € au lieu de 749,99 €

Dans la gamme des ordinateurs ultra légers de Acer, je voudrais le Swift 3. Avec cet ordinateur portable de 14 pouces, Acer a joué la carte de la légèreté et de l’élégance. Sa finition métallisée saura en séduire plus d’un. Ses capacités ne sont pas en reste non plus de sorte qu’il saura accomplir avec brio les tâches que vous lui confierez. Voir plus

 

Comme au cinéma – 189,99 € au lieu de 279,99 €

Une qualité de son comme si vous étiez dans une salle de cinéma… Mais depuis votre canapé. C’est possible avec ce système Home Cinema de chez Auna. Pour moins de 200 € vous aurez pas moins de 5 composants qui vous permettront une immersion totale dans vos films préférés. Voir plus

 

Pour les amateurs de sensations fortes – 149,99 € au lieu de 199,99 €

Pour immortaliser vos sessions de sports extrêmes ou vos performances sportives, quoi de mieux qu’une GoPro ? Ici, profitez de la GoPro Hero et de son écran LCD avec 25 % de réductions. Vous pourrez ainsi prendre des prises de vues impressionnantes et faire des vidéos d’une qualité allant jusqu’à 1 080 p. Voir plus

 

Pour un réveil tout en douceur – 69,99 € au lieu de 119,00 €

Le café du matin est très important pour bien démarrer la journée. C’est pour cela que nous vous proposons la cafetière à capsules Bosh Tassimo. Cette cafetière est capable d’enregistrer jusqu’à 4 profils personnalisables pour que tout le monde dans la famille puisse avoir rapidement sa boisson préférée d’un simple clic. Boire du café n’a jamais été aussi simple. Voir plus

 

Pour toutes vos impressions – 79,99 € au lieu de 139,99 €

Pour moins de 100 € pour pouvez vous procurer cette super imprimante à jets d’encre de la marque HP. Profitez d’impressions d’une qualité proche de celle que vous pouvez avoir chez un professionnel mais également de numérisations que vous pourrez directement envoyer par mail par la suite. Voir plus

 

Source: Télévision, home-cinéma, appareil photo… 8 bons plans high-tech à ne pas manquer

Page 1 of 15

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

serial rss