Le “Petit guide du féminisme pour les hommes” reprend de nombreux articles écrits par des femmes. Après le mansplaining, voici le manswriting.

Source: Plagiats en série : l’homme qui aimait trop les féministes