En sortant le WinBot, InWin a voulu montrer plusieurs choses. Tout d’abord, sa maitrise des process de fabrication en proposant un boitier en forme de boule. Ensuite, sa maitrise des outils modernes en intégrant un peu d’IA via Alexa, ce qui permet d’interagir avec le boiter sur quelques commandes basiques. Pas forcément utile, certes, mais la vitrine technologie est bien présente.

Lire la suite…

Source: Il est temps de casser son PEL, LDLC propose une jolie configuration basée sur un InWin WinBot