Une étude menée par le MIT et l’université de Stanford sur des outils d’analyses des visages révèle que le taux d’erreurs est nettement plus élevé lorsqu’il s’agit d’identifier des personnes à la peau foncée et particulièrement les femmes. L’explication tient au manque de diversité des données…

Source: La reconnaissance faciale serait plus efficace si l’on a la peau claire