Alors que GlobalFoundries et TSMC débutent doucement leur production de puces en 7nm, et qu’Intel déroule ses plans pour du 10 nm ; la concurrence chinoise se rapproche dangereusement. Depuis qu’Intel s’est vu interdire la vente de CPU pour serveurs de calcul à l’empire du milieu, ce dernier a développé ses puces maisons, et, pour accompagner le design, des fonderies… [Tout lire]

Source: Un SMIC chinois pour graver en 28 nm !