Alors que « Panthom Thread » s’apprête à sortir sur nos écrans, retour sur la carrière du surdoué Paul Thomas Anderson. L’un des portes étendards de la grande forme à l’ère de la modernité n’a pas cessé d’y explorer les angoisses de la solitude et de l’isolement à travers des fresques aussi intimistes qu’exubérantes. En voici la première partie.

Source: Gros Plan : Paul Thomas Anderson, mosaïques d’un enfant prodige (1/2)